La contraception

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Comment savoir laquelle des méthodes de contraception me convient?

L’efficacité n’est pas le seul critère dont vous devez tenir compte lorsque vous choisissez une méthode de contraception. Vous devez également considérer :

  • votre âge
  • le nombre de partenaires que vous avez
  • l’état actuel de votre santé et vos antécédents médicaux
  • l’importance de l’efficacité de la méthode
    • Si votre méthode de contraception s’avère inefficace, comment envisagez-vous la possibilité de devenir enceinte?
    • Si votre méthode de contraception s’avère inefficace et si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, comment envisagez-vous la possibilité de subir un avortement?

Âge :

Nombre de partenaires :

  • Si vous avez plus d’un partenaire, il importe d’utiliser le condom, surtout si vous avez des relations sexuelles vaginales et anales, afin d’éviter les infections transmises sexuellement (ITS).
  • Si vous ne voulez pas continuer à utiliser le condom après trois mois de fréquentation avec votre partenaire, subissez un test de dépistage pour les ITS les plus courantes et pour le VIH avant de changer de méthode.

État de santé actuel et antécédents médicaux :

  • Si vous souhaitez utiliser une méthode hormonale contenant de l’œstrogène, il importe que vous n’ayez pas :
    • de maladies du cœur ou de troubles de circulation, comme l’hypertension artérielle
    • des antécédents de caillots sanguins
    • un diabète avancé
    • de graves problèmes de foie
    • de migraines avec aura
    • un cancer lié à l’œstrogène ou des antécédents familiaux liés à ce type de cancer

Quelles sont les méthodes les plus efficaces?

Chaque méthode de contraception est cotée selon un chiffre qui indique une « utilisation parfaite » et une « utilisation type ». Ce chiffre représente le taux de femmes qui deviennent enceintes au cours de la première année d’utilisation de cette méthode. Par exemple, l’utilisation parfaite de contraceptifs oraux (la pilule) est de 0,3 (99,7 %). Mais étant donné que certaines femmes peuvent faire des erreurs de posologie, l’utilisation type est de 8 (92 %).

Donc, les méthodes les plus efficaces (98 % – 99 %+) sont :

  • la stérilisation
  • la méthode intra-utérine (DIU hormonal Mirena)
  • les contraceptifs oraux combinés (la pilule), le timbre ou l’anneau vaginal
  • le Depo Provera (acétate de médroxyprogestérone)
  • le dispositif intra-utérin en cuivre (DIU)

Le condom masculin est une méthode efficace. Toutefois, l’homme doit l’utiliser correctement du début à la fin. Avec une utilisation parfaite, 2 femmes sur 100 deviennent enceintes (98 %). Mais avec une utilisation type, le nombre de grossesses grimpent à 15 (85 %).

Qu’en est-il du retrait?

Le retrait est une méthode selon laquelle l’homme retire son pénis du vagin avant d’éjaculer.

  • L’utilisation parfaite de cette méthode n’entraîne que 4 grossesses chez 100 femmes en une année, mais l’utilisation type entraîne 27 grossesses.
  • Une connaissance de vos jours fertiles augmente l’efficacité de cette méthode (voir la méthode de connaissance de la fertilité Justisse (en anglais) et la méthode des jours fixes.
  • Utilisez des condoms pendant vos jours fertiles.
  • Si un partenaire éjacule par accident, envisagez de prendre la pilule anticonceptionnelle d’urgence (Plan B ou Norlevo).

La pilule anticonceptionnelle d’urgence est-elle efficace?

La pilule anticonceptionnelle d’urgence contient un progestatif synthétique et peut prévenir ou ralentir l’ovulation et ainsi empêcher la conception. Elle est connue sous le nom de « la pilule du lendemain ».

  • Plus vite vous prendrez cette pilule après avoir constaté l’échec de votre méthode de contraception ou après une relation sexuelle sans contraceptif, plus grandes seront vos chances de prévenir une grossesse.
  • Elles sont vendues sans ordonnance.
  • Si vous n’avez pas vos règles dans les 21 jours qui suivent, faites un test de grossesse.
  • Si vous êtes enceinte et que vous poursuivez la grossesse, cette pilule n’aura aucun effet sur le fœtus.
  • Un DIU en cuivre peut servir de contraceptif d’urgence s’il est inséré dans les sept jours après avoir constaté l’échec de votre méthode de contraception ou après une relation sexuelle sans contraceptif. 

Je ne peux pas utiliser des méthodes qui contiennent de l’œstrogène. Quelles sont mes options?

Vos options sont :

  • des méthodes uniquement progestatives
  • des méthodes non hormonales 

Méthodes uniquement progestatives

  • la pilule uniquement progestative (mini pilule)
    • doit être prise exactement à la même heure chaque jour
    • souvent utilisée par les mères qui allaitent
  • le Depo Provera
    • une injection aux trois mois
    • l’effet secondaire le plus fréquent : saignements irréguliers
    • la cessation des règles chez environ 50 % des femmes
    • des effets secondaires pouvant perdurer après la cessation de cette méthode
    • une période pouvant aller jusqu’à 18 mois après la cessation de cette méthode avant de redevenir fertile.
  • Le DIU hormonal Mirena
    • des effets secondaires semblables à ceux de la pilule (voir ci-dessous)
    • des saignements irréguliers
    • une réduction des saignements
    • la cessation des règles chez certaines femmes 

Méthode non hormonale

  • Le DIU en cuivre
    • empêche la conception
    • peut causer de légers saignements ou des crampes à court terme
    • un risque accru de grossesse ectopique (grossesse à l’extérieur de l’utérus) chez les femmes qui portent un DIU et qui deviennent enceintes 
  • Condom masculin ou condom féminin
    • Le condom masculin est placé sur le pénis en érection avant que celui-ci n’entre dans le vagin.
    • Des condoms masculins sans latex sont disponibles pour les personnes allergiques au latex.
    • Le condom féminin est placé à l’intérieur du vagin.
    • Des condoms féminins sans latex sont disponibles et conduisent mieux la chaleur que ceux en latex.
  • Connaissance de la fertilité (voir ci-dessus)

Qu’en est-il des spermicides et du diaphragme?

Ces méthodes présentent plusieurs inconvénients : 

  • Les spermicides peuvent irriter le vagin et augmenter le risque de contracter une infection, comme le VIH.
  • Les spermicides sont peu efficaces s’ils ne sont pas combinés à d’autres méthodes.
  • La gelée utilisée avec les diaphragmes n’est pas disponible au Canada.

J’ai 17 ans et je veux utiliser un DIU. Est-ce possible?

Oui. Le DIU en cuivre est une méthode sécuritaire et efficace. Il est toutefois préférable que vous ayez un seul partenaire. Cela réduit le risque de contracter une infection transmise sexuellement (ITS), bien que les professionnels de la santé peuvent traiter une infection tout en laissant le DIU en place. Vous pouvez utiliser cette méthode : 

  • si vous avez des règles normales
  • si vous n’avez pas de crampes menstruelles ou qu’elles sont légères 

J’ai entendu dire que la pilule est dangereuse. Est-ce vrai?

Il y a une différence entre les effets secondaires, qui sont temporaires, et les risques. Certaines femmes éprouvent des effets secondaires, alors que nombre de femmes n’en éprouvent aucun. Il est impossible de prédire. Voici quelques effets secondaires que les contraceptifs oraux (la pilule), le timbre contraceptif et l’anneau vaginal peuvent causer : 

  • des nausées
  • une sensibilité des seins
  • des maux de tête
  • de légères taches de sang dans votre petite culotte
  • des changements d’humeur 

Habituellement, ces effets secondaires disparaissent au bout de quelques semaines mais ils peuvent durer jusqu’à trois mois. 

La pilule peut entraîner certains risques, dont :

  • la formation de caillots sanguins
  • une thromboembolie veineuse ou TEV (caillot dans un vaisseau sanguin)
  • un accident vasculaire cérébral
  • une légère augmentation du risque de cancer du sein 

La pilule comporte aussi des effets de prévention. La pilule peut :

  • réduire le risque de cancer de l’ovaire
  • réduire le risque de cancer de l’endomètre 

Diverses pilules anticonceptionnelles contiennent différentes substances d’œstrogènes et de progestérones synthétiques.

J’ai des règles très difficiles. Y a-t-il une méthode qui pourrait m’aider?

Certaines méthodes réduisent les saignements. D’autres réduisent les crampes ou la durée des règles. Celles qui réduisent les saignements sont :

  • le DIU hormonal Mirena (voir ci-dessus)
  • les contraceptifs oraux (la pilule) (voir ci-dessus)

Celles qui réduisent les crampes sont :

  • la pilule (voir ci-dessus) 

Celles qui réduisent la durée des règles sont :

  • la prise continue de contraceptifs oraux
    • peut causer de légères taches de sang dans votre petite culotte
    • le Depo Provera (voir ci-dessus)
    • le DIU hormonal Mirena (voir ci-dessus)

Où puis-je trouver plus d’information?

Ce feuillet d’information FAQ couvre un large éventail de thèmes mais n’a pas pour but de remplacer un avis médical. Si vous avez des questions concernant votre santé, nous vous conseillons de consulter un(e) professionnel(le) de la santé.

Crée Mai 2013.

Best of CWHN: 
Best of CWHN