Ce que nous ne lisons pas - printemps 2011

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable
Publication Date: 
jeu, 2011-03-31

Les parutions qui ne passent pas la rampe

Chaque édition de la revue du Réseau canadien pour la santé des femmes renferme une liste de parutions récentes que nous recensons dans notre rubrique intitulée Ce que nous lisons. On y trouve des rapports, des ouvrages, des essais, des films et des sites web. Nos choix reflètent le meilleur et le plus actuel de ce qui se publie, à notre avis, en matière de santé des femmes.

Nous recevons une somme considérable de documents, bien supérieure à ce que nous décidons de recenser. Certains sont excellents, mais le manque d’espace ne nous permet pas toujours d’en parler. D’autres, qui traitent de « santé des femmes » mais de façon très superficielle, donnent un bon aperçu des thèmes considérés comme prioritaires par une majorité en ce domaine. Nous nous sommes proposé, pour une fois, d’établir un inventaire de ces ouvrages et d’en communiquer les résultats à notre lectorat.

Alors, quels sont les sujets susceptibles d’intéresser un organisme de promotion de la santé des femmes d’après les éditeurs et les agences de relations publiques?

4) Les suggestions pour mamans : les conseils sur les produits pour enfants (plutôt que pour femmes), allant des crèmes de protection solaire aux livres pour convaincre bébé de faire dodo.

3) Le vieillissement : comment s’adapter à la ménopause et réduire les rides; les nouveautés en matière de chirurgie plastique, depuis les toutes dernières techniques « moins invasives » jusqu’aux applications permettant d’admirer à l’avance le corps tout neuf qu’on vous promet.

2) Les trucs pour pimenter sa vie sexuelle : depuis la recherche sur les comprimés miracles aux préliminaires amoureux, la plupart des ouvrages proposent des moyens de stimuler à coup sûr votre libido.

1) Enfin, un sujet inépuisable : les régimes amaigrissants. Les ouvrages sur le thème abondent. Les nouveaux régimes aussi : conseils pour réduire la taille de l’assiette (et donner l’impression d’une grande portion), abandon de certains groupes d’aliments, régimes uniquement à base de biscuits : on trouve de tout. Le nombre de parutions sur ce thème des plus populaires en matière de « santé » est une illustration saisissante du souci de l’apparence dans notre société.

Fichier attachéTaille
Network_13-2 FR.pdf1018.18 Ko