Note de la rédactrice :

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Comme c’est le printemps, ce numéro du Réseau prépare le terrain à notre prochain numéro spécial sur la santé des femmes et l’environnement avec un article préliminaire sur le changement climatique et son impact sur la santé des femmes. Nous y donnons également de l’information sur le mouvement croissant qui vise à faire participer davantage les femmes dans les prises de décision autour de l’atténuation des changements climatiques et des stratégies d’adaptation.

La santé des femmes et l’environnement est l’une des deux principales priorités du Réseau canadien pour la santé des femmes cette année. Quant à l’autre priorité, la santé mentale, nous continuons d’y travailler grâce au groupe de travail ad hoc sur les femmes, la santé mentale, l’utilisation de substances et la toxicomanie mis sur pied par le RCSF en 2006. Ce groupe travaille à assurer l’intégration de l’analyse comparative entre les sexes (ACS) dans le rapport sénatorial, intitulé De l’ombre à la lumière, au moment où la Commission de la santé mentale qui vient d’être formée par le gouvernement fédéral commence à mettre en œuvre les recommandations du rapport. Comme la santé mentale a fait l’objet de plusieurs articles récemment dans Le Réseau, ce dernier numéro ne traite pas de ce sujet mais reflète plutôt la diversité d’autres articles sur la santé des femmes qui ont attiré notre attention dernièrement, que ce soit par les travaux des Centres d’excellence pour la santé des femmes ou ceux d’autres partenaires du RCSF.

Ce numéro comprend également un résumé des recherches menées sur l’utilisation des statines, une catégorie de médicaments hypocholestérolémiants sous ordonnance chez les femmes. Ce document est publié par le groupe Action pour la protection de la santé des femmes (APSF). APSF nous propose également un article de suivi sur la contestation fondée sur la Charte au sujet de la publicité directe aux consommateurs, qui se retrouvera devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario au mois de juin prochain.

Le RCSF commente les derniers développements sur le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) un an après l’annonce par le gouvernement fédéral qu’il allait mobiliser 300 millions de dollars pour un programme de vaccination massive au Canada. Un article publié par la Fédération du Québec pour le planning des naissances examine le vaccin contre le VPH au Québec en particulier, ainsi que l’appel qui a été lancé par plusieurs pour un moratoire sur la campagne de vaccination dans cette province.

Pour des chercheurs du Centre d’excellence pour la santé des femmes des Prairies, l’ombre de l’histoire plane toujours et continue d’avoir des effets sur l’accès des femmes autochtones et métisses aux soins de santé dans les Prairies. Et un résumé sur l’atelier Cherchez la femme par l’une des conférencières examine la questions des difficultés auxquelles sont confrontées les femmes dans les communautés francophones minoritaires en tant que consommatrices de soins de santé, travailleuses et bénévoles de la santé.

En hommage à l’activiste américaine de la santé Barbara Seaman, décédée fin février, trois militantes qui œuvrent dans le domaine de la santé des femmes canadiennes décrivent certains des travaux les plus révolutionnaires et édifiants de Mme Seaman, qui, sans nul doute, ont sauvé la vie de milliers de femmes. Elles parlent aussi du patrimoine qu’elle a laissé au mouvement pour la santé des femmes partout en Amérique du Nord.

Nous examinons les problèmes auxquels font face les femmes immigrantes et réfugiées infectées par le VIH/sida au Canada, en dressant le portrait de trois projets communautaires à Vancouver, Montréal et Ottawa. Et Fern Charlie, qui mène des entrevues avec des pairs pour un groupe de femmes qui utilisent des drogues dans la région de Vancouver – le groupe Vancouver Area Drug Users – partage ses expériences dans le cadre du projet Women CARE qui se déroule dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver.

Enfin, avant de présenter notre section habituelle « Ce que nous lisons », nous publions un extrait du livre Highs and Lows: Canadian perspectives on women and substance use (disponible en anglais seulement) ainsi qu’un entretien avec l’une des rédactrices, Nancy Poole, du Centre d’excellence pour la santé des femmes, région de la Colombie-Britannique.

Puisque c’était mon premier numéro en tant que rédactrice du Réseau (en remplacement de Kathleen O’Grady qui est en congé de maternité), je me suis énormément reposée sur les membres du personnel du RCSF et sur le Comité consultatif qui m’ont fait part de leurs observations sur les articles durant le processus de rédaction et de révision. Je les remercie tous. Je tiens à remercier tout particulièrement Susan White, directrice exécutive adjointe, dont l’analyse et le sens du détail ont été précieux.

Vos commentaires sont toujours les bienvenus. Participez aux activités du Réseau canadien pour la santé des femmes en nous soumettant des idées d’articles, en faisant partie d’un comité ou en nous communiquant vos ressources sur la santé des femmes pour qu’elles soient publiées sur la base de données en ligne du RCSF. Pour connaître les activités les plus récentes du RCSF ainsi que les sujets touchant la santé des femmes, marquez notre site Web d’un signet (www.RCSF.ca), visitez nos pages dans MySpace et Facebook, abonnez-vous à notre liste de diffusion et à notre bulletin électronique mensuel Le bloc-notes de Brigit. En attendant, savourez les belles journées de printemps et même la canicule estivale. L’hiver sera de retour bien assez tôt.

Bien cordialement,
Ellen Reynolds
Directrice des communications