À Winnipeg et à Saskatoon, des femmes à faible revenu dénoncent leur condition par le biais d'un projet de photoexpression

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Les politiques gouvernementales exercent des effets importants sur la vie et la santé des femmes vivant dans la pauvreté. Les femmes à faible revenu font souvent l'objet d'une surveillance et d'un examen minutieux de la part de leur entourage, mais elles sont rarement invitées à participer à l'élaboration de ces politiques. À l'automne 2005, le Centre d'excellence pour la santé des femmes – région des Prairies a amorcé deux projets visant à se pencher sur cette situation, en partenariat avec deux organismes communautaires, notamment le Winnipeg North End Women's Centre [Centre des femmes de l'arrondissement Nord de Winnipeg] et la Saskatoon Anti-Poverty Coalition [Coalition contre la pauvreté de Saskatoon]. Ensemble, ces interlocuteurs ont mis sur pied des projets de photoexpression avec la participation de petits groupes de femmes à faible revenu résidant à Winnipeg et à Saskatoon.

Dans le cadre de ce projet, plutôt que d'être devant la caméra, les femmes ont pris place derrière l'objectif, offrant ainsi au public leur vision du monde, et une photographe professionnelle leur a dispensé une formation. Elles ont aussi discuté des implications éthiques qu'entraînait le geste de photographier d'autres personnes. Chaque femme a ensuite reçu une caméra jetable et a été invitée à prendre des photos qui incarnent son expérience de vie en milieu pauvre, les obstacles et les appuis qu'elle vit dans sa communauté, ainsi que les politiques et programmes qui, selon elle, doivent être transformés ou conservés.

Après avoir pris leurs photos, les femmes se sont rencontrées à plusieurs reprises pour partager leurs images et discuter de ce que celles-ci représentaient pour elles.

« Qu'en coûterait-il à la société pour rayer la pauvreté, le crime, la maladie? » a demandé une participante de l'arrondissement Nord de Winnipeg. « Pourquoi ne prenons-nous pas des décisions proactives et ne mettons-nous pas nos énergies dans la prévention des maladies et du crime, au lieu d'attendre que nous soyons malades, effrayés et seuls? »

Avec leur permission, nous avons enregistré ces discussions, et les vignettes de chacune des photos reflètent leurs propos. Chaque femme a choisi des photos et des mots qu'elle souhaitait inclure dans une exposition publique. Les photos ont ensuite été agrandies et montées sur plaques.

Dans chaque ville, des vernissages ont été organisés pour les photographes, leur famille et leurs proches. L'événement a ensuite accueilli le grand public. À Winnipeg, l'exposition de photoexpression, intitulée Poverty: Our Voices, Our Views [La pauvreté : nos voix, notre point de vue], a été diffusée à l'Université de Winnipeg dans le cadre des événements May Works, le 1 er mai 2006. Depuis, le projet de Winnipeg a été diffusé à la galerie Warehouse Artworks, en octobre 2006, puis à la galerie Label, en décembre 2006. À Saskatoon, le vernissage de l'exposition de photoexpression, intitulée Looking Out/Looking In: Women, Poverty and Public Policy [Regard extérieur / Regard intérieur : les femmes, la pauvreté et les politiques gouvernementales], a eu lieu à la galerie SCYAP, le 9 mai 2006. L'exposition s'est prolongée jusqu'au 31 mai.

« La réalité, c'est que je suis handicapée », a écrit Nadia, une autre participante, sous la photo d'un fauteuil roulant dans une cuisine. « Je suis une femme. Je vis dans la pauvreté, ma voix n'est pas entendue. Dans les faits, je suis devenue une femme courageuse. Mais parfois, il y a des gens ou des situations qui se présentent, qui me rappellent ce que je suis et qui tentent de me remettre à ma place. Vous ne pouvez pas comprendre mon expérience en lisant des livres, ni en suivant des cours. Vous ne pouvez comprendre qu'en vous glissant dans ma peau et en vivant ma vie. »

Les œuvres réalisées dans le cadre du projet de photoexpression sont disponibles à des fins d'expositions. Ces événement doivent avoir pour but de sensibiliser le public sur les réalités de la vie dans la pauvreté et de générer des actions pour la création de politiques sociales et économiques équitables visant à améliorer les conditions de vie des femmes. Les photos sont diffusées à l'adresse suivante : http://www.pwhce.ca/program_poverty_photovoice.htm