Pour approfondir les connaissances sur la santé des femmes : l'IRSC introduit une nouvelle politique concernant l'analyse des différences de genre et des différences de sexe

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont introduit un nouvel ajout important dans leur politique générale en matière de subventions et de financement. À compter de juin 2006, les candidat(e)s qui demandent des fonds aux IRSC doivent prouver qu'ils/elles intègrent l'analyse des différences de genre et des différences de sexe (AGS) dans leur projet de recherche. Il s'agit là d'une bonne nouvelle pour les femmes puisque les nouvelles recherches intégreront davantage les différences et les similarités entre les femmes et les hommes sur le plan biologique et social.

Afin de faciliter ce processus, les IRSC ont publié un Guide sur l'analyse des différences de genre et des différences de sexe, lequel explique clairement les fondements de l'AGS. Il comporte une liste de vérification générale qui présente des questions repères à l'intention des chercheur(euse)s-candidat(e)s ainsi qu'un éventail d'exemples riches en information. Le Guide est conçu pour aider tant les candidat(e)s que les comités d'examen par les pairs des IRSC à identifier les créneaux qui exigent l'intégration d'une AGS dans les projets de recherche et la façon de l'appliquer. Cette démarche fait partie d'une plus grande initiative visant à intégrer davantage l'AGS dans toutes les sphères des IRSC, faisant de cette dernière une pratique incontournable dans le domaine de la recherche au Canada. L'intégration de renseignements concernant l'AGS dans le document Le processus d'examen par les pairs des IRSC : Politiques et responsabilités des membres des comités, et l'inclusion de critères d'AGS dans la description du programme d'évaluation par les pairs pour les essais cliniques figurent parmi les autres objectifs de cette initiative.

L'application de l'AGS prend en compte la diversité génétique, physiologique, sociale et culturelle pour produire de nouvelles connaissances dans toutes les sphères de la recherche en santé. Cette approche assure la création d'une base de données fondée sur des résultats qui est plus pertinente et précise, et à partir de laquelle on peut élaborer des pratiques, programmes et politiques, tout en approfondissant la recherche. Ces nouvelles connaissances génèrent de l'information qui tient davantage compte des différences de genre, améliorant ainsi la santé de toute la population. En promouvant l'utilisation de cette grille d'analyse, les IRSC peuvent générer des connaissances sur l'influence qu'exercent les différences de sexe et les différences de genre sur la santé des hommes et des femmes et sur l'interaction entre ces deux facteurs.

Ces initiatives ont pour but de susciter un dialogue entre les IRSC, les comités d'examen par les pairs et les chercheur(euse)s oeuvrant en santé, concernant l'élaboration de lignes directrices portant sur l'application de l'AGS en recherche sanitaire. Les IRSC invitent les parties concernées à communiquer leurs commentaires afin de faire de ce guide-ressources un outil qui répondra aux besoins d'un maximum d'interlocuteurs.

Pour consulter le Guide sur l'analyse des différences de genre et des différences de sexe dans le domaine de la recherche, visitez le http://www.irsc.gc.ca/f/32019.html#toc2 .


Questions repères

Les questions suivantes serviront de liste de vérification générale pour les candidat(e)s et les examinateur(trice)s des IRSC. Les candidat(e)s devraient porter attention à la mesure dans laquelle leur recherche répond à ces questions et, le cas échéant, fournir dans leur proposition une réponse détaillée à ces questions.

APPLICATION DE L'ANALYSE DESs DIFFÉRENCES DE GENRE ET DES DIFFÉRENCES DE SEXE

  Question de recherche

  • Le genre ou le sexe sont-ils déterminés et définis? Les définitions sont-elles appuyées par des documents didactiques récents?
  • La proposition fait-elle état des connaissances relatives au sexe, au genre et à la diversité (origine ethnique, situation socioéconomique, orientation sexuelle, statut d'immigrant, etc.) dans ce domaine de recherche?
  • A-t-on tenu compte des concepts de sexe, de genre et de diversité au moment d'élaborer les questions de recherche?
  • Les concepts de sexe, de genre et de diversité sont-ils appliqués clairement et de façon appropriée?
  • Le cas échéant, le(a) chercheur(euse) a-t-il/elle expliqué et justifié le choix du sexe des cellules, des lignées cellulaires ou des animaux?
  • Si le(a) candidat(e) affirme que le sexe, le genre ou la diversité ne sont pas pertinents dans le cas de la recherche proposée, a-t-il/elle justifié sa déclaration?
  • Les questions de recherche reflètent-elles la diversité parmi les femmes et les hommes et entre eux?

Collecte de données

  • Le sexe, le genre et la diversité de l'échantillon reflètent-ils les questions de recherche?
  • L'échantillon correspond-il aux plans de généralisation des données des chercheur(euse)s?
  • Les instruments de recherche (c.-à-d. enquêtes, évaluations) ont-ils été validés dans le but de refléter le genre, le sexe et la diversité?
  • Si le sexe est utilisé comme indicateur des rapports entre le poids, la taille, l'adiposité et la masse musculaire, fournit-on une explication claire et une stratégie analytique pour justifier cette approche?
  • En ce qui concerne les essais cliniques : L'échantillon reflète-t-il la distribution de l'affection dans la population générale? En ce qui concerne les essais cliniques proposés, l'échantillon compte-t-il un nombre suffisant de femmes et d'hommes pour que l'analyse de la sécurité et de l'efficacité soit possible? Le cas échéant, comment le cycle menstruel sera-t-il contrôlé et documenté au cours de l'essai clinique? Le candidat a-t-il l'intention d'analyser les résultats dans le contexte des effets indésirables connus liés au sexe, à la relation taille-poids-sexe et aux interactions avec les médicaments les plus couramment utilisés?

Analyse et interprétation des données

  • Les chercheurs désagrégeront-ils les données pour les analyser par sexe et par genre?
  • L'utilisation du genre en tant que variable masque-t-elle ou recoupe-t-elle d'autres facteurs d'explication potentiels comme la situation socioéconomique, les caractéristiques physiques ou l'origine ethnique?
  • Quelles hypothèses pose-t-on à propos du genre ou du sexe - particulièrement au regard de leurs points d'intersection avec d'autres indicateurs de la diversité comme l'origine ethnique, l'orientation sexuelle, la situation socioéconomique, etc. - au moment de formuler le problème de recherche, de déterminer l'échantillon, de recueillir les données, de les analyser et de les interpréter?