Ce que nous lisons : Ressources recommandées par notre bibliothécaire

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Prostitution : Perspectives féministes
Élaine Audet
(Éditions Sisyphe, 2005)

« Prostitution » signifie l'échange de rapports sexuels contre de l'argent ou d'autres choses de valeur (comme des repas, un logement ou des drogues). La prostitution est légale, au Canada, tout comme le fait d'être travailleuse du sexe. Pourtant, le Code criminel rend illégales pratiquement toutes les activités liées à la prostitution et il interdit la prostitution pratiquement dans tous les lieux publics ou privés. Ceux et celles qui travaillent pour la décriminalisation de la prostitution soutiennent que cette criminalisation renforce le stigmate associé à la prostitution et pousse les travailleuses et travailleurs sexuels en marge de la société. Cela contribue à renforcer l'opinion que les travailleurs sexuels « ont ce qu'ils méritent » lorsqu'ils sont agressés ou tués, et à créer un milieu favorable à des formes brutales d'exploitation des travailleuses sexuelles. Par contre, dans cet ouvrage, l'auteure soutient que la décriminalisation de la prostitution ne saurait répondre aux espoirs des femmes prostituées pour résoudre les problèmes de violence, de stigmatisation et de sécurité qu'elles rencontrent. Elle passe en revue les différentes formes d'actions pour éradiquer la prostitution et appelle les forces féministes à se regrouper pour mener la lutte contre le patriarcat dont la marchandisation des femmes constitue, plus que jamais, le fer de lance.


L'inclusion des femmes dans les essais cliniques : se pose-t-on les bonnes questions
Abby Lippman
(Action pour la protection de la santé des femmes, 2006)

Les différences biologiques entre hommes et femmes ont une incidence sur l'action des médicaments dans l'organisme, donc l'évaluation et la gestion des médicaments avant et après leur commercialisation sont des préoccupations importantes. L'inclusion des femmes dans les essais permet de déceler les différences liées au sexe cliniquement significatives, sur le plan de la réaction de médicaments. Mais l'auteure de ce papier se pose sur une question: est-ce que l'inclusion des femmes dans les essais cliniques suffit à elle seule à promouvoir la santé des femmes?


Cancer du sein : Faits importants, histoires inspirantes
Edward Creagan, traduit par Renée Thivierge
(Sciences et Culture, 2006)

Une bosse au sein évoque un sentiment de panique, sentiment qui se redouble (ou plus) avec un diagnostique de cancer du sein. Notre corps ne nous appartient plus – c'est désormais le domaine des oncologues, des infirmières, des techniciennes, personnes qui tentent de nous guérir et s'occupent de tout aspect physique de la maladie. Mais la maladie n'affecte pas uniquement notre corps, mais également notre esprit. Ces donc pour cette raison que l'auteure nous propose ce livre de la série Vivre en santé . Elle rassemble des histoires et des informations au sujet de l'alimentation, le mode de vie, les problèmes émotionnels, afin de nous inspirer et de nous rehausser la qualité de vie.


Filles de Déméter : Le pouvoir initiatique de la maternité
Chantale Proulx
(Éditions GGC, 2005)

Mettre au monde nos enfants est-il si banal? À force de dénigrer les attributs spécifiques à la féminité, nous avons presque oublié que nous sommes porteuses de la vie. Dimension négligée et bafouée, la maternité n'a pas d'histoire écrite, mais c'est un mode d'être fondamental. Le processus ne se vit pas sans changements majeurs, et il semble avoir un vide littéraire concernant l'impact psychologique de la maternité. Heureusement, ce livre est un appel à tenir compte de la crise psychique qu'implique la maternité et à offrir davantage de soutien aux jeunes parents qui évoluent dans une culture de performance qui oublie trop souvent la valeur de l'intériorité.


Audacieuses : Le défi d'être soi
(Réseau québécois d'action pour la santé des femmes, 2005)

Vous vous sentez trop grosse? Vous avez des rides, des bouts de peau qui ramollissent, des marques de cellulite? On vous propose des régimes amaigrissants, des produits cosmétiques, même des chirurgies esthétiques. Mais la réalité vous propose qu'il n'en demeure pas moins que vous ne redeveniez pas jeune, mince et belle pour autant! Seulement 5% des femmes correspondent aux standards proposés; donc, pour nous les 95% le défi est que nous nous faisons traiter d'échecs, et nous nous sentons impuissantes. Il est temps de relever le défi, de contrer les stéréotypes liés à l'image corporelle, de modifier les standards de beauté véhiculés par la publicité et l'industrie de la mode. Nous devons être audacieuses!

Lisez et utilisez le magazine sur l'image corporelle des femmes : Audacieuses : Le défi d'être soi http://www.rqasf.qc.ca/AD660-AudacieusesMag.pdf (PDF 2.21MB/52p.)


Santé! Nouvelles questions féministes, volume 25, numéro 2
Patricia Roux et Christine Delphy, rédactrices
(Éditions Antipodes, 2006)

Dans les années 70, plusieurs des revendications des mouvements féministes touchaient à la santé, mais ces activités étaient focalisées sur la santé sexuelle et reproductive. Il a fallu attendre les années 90 pour que d'autres questions de santé (cancers, maladies cardiovasculaires), touchant les hommes et les femmes, soient prises en considération de façon plus systématique. Cette évolution des préoccupations féministes est présente dans ce numéro et les articles mettent en évidence que les rapports sociaux de sexe croisent la santé à plusieurs titres : la définition même de la maladie et l'élaboration des traitements sont tributaires de connaissances et d'un pouvoir inégalement distribué, le travail de soins ne repose pas de la même manière sur les hommes et sur les femmes, le champ de la santé crée et reproduit des stéréotypes de sexe, et la domination masculine affecte l'état de santé des femmes et des hommes.


Intégration de la dimension genre à la lutte contre la pauvreté et objectifs du Millénaire pour le développement : Manuel à l'intention des instances de décision et d'intervention
Nalia Kabeer
(Les Presses de l'Université Laval, 2005)

En septembre 2000, lors du Sommet du Millénaire des Nations Unies, 189 gouvernements du monde se sont engagés à unir leurs efforts pour réduire la pauvreté mondiale de moitié à horizon 2015. La Déclaration du Millénaire énonçait plusieurs objectifs majeurs du développement s'inscrivant dans la droite ligne de ses valeurs fondamentales. Ces objectifs établissaient explicitement l'égalité entre les genres comme une fin en soi : « Aucune personne, aucune nation ne doit être privée des bienfaits du développement. L'égalité des droits et des chances des femmes et des hommes doit être assurée. » Dans cet ouvrage, l'auteure fait le point sur les résultats des recherches théoriques et empiriques se rapportant au développement et expose les raisons pour lesquelles l'égalité entre les genres doit bénéficier d'une attention particulière de la part des instances d'élaboration des politiques, des praticiens, des équipes de recherches et de tous les autres intervenants qui oeuvrent à l'instauration et au maintien d'un développement favorable aux pauvres et centré sur l'être humain.


Analyse comparative entre les sexes et temps d'attente : Nouvelles questions, nouvelles connaissances
Beth E. Jackson, Ann Pederson et Madeline Boscoe
(Santé Canada, 2006)

Au Canada, les temps d'attente pour obtenir des soins constituent un problème majeur depuis longtemps, et qui n'est toujours pas réglé. Une analyse comparative entre les sexes axée sur les temps d'attente est essentielle, car les femmes et les hommes ont des expériences différentes de la santé, de la maladie et de traitement, n'ont pas les mêmes besoins en soins de santé ni les mêmes facilités d'accès à ces derniers et peuvent obtenir des résultats différents de l'application des programmes et des services. Les auteures de ce document présentent une analyse comparative entre les sexes en ce qui a trait aux temps d'attente pour les remplacements de hanche et de genou. En outre, elles recommandent d'appliquer ce modèle à l'élaboration des recherches et des politiques dans d'autres domaines cliniques et à l'examen des temps d'attente en général.


Meilleures pratiques : Intervention précoce, services d'approche et liens communautaires pour les femmes ayant des problèmes attribuables à la consommation d'alcool et d'autres drogues
(Santé Canada, 2006)

Les femmes ayant un problème de consommation de drogues ou d'alcool ou des troubles concomitants ont souvent des préoccupations ou des besoins différents de ceux des hommes. Cela va dans le sens des différences biologiques entre les femmes et les hommes et des différents rôles sociaux que les hommes et les femmes continuent d'assumer. Ce rapport présente des lignes directrices sur les meilleures pratiques liées à l'intervention précoce, aux services d'approche et aux liens communautaires à l'intention des femmes ayant des problèmes attribuables à la consommation d'alcool et d'autres drogues.


La vaginite… jamais plus! Vaginite à Candida albicans : Solutions et remèdes
Louise Beaudry
(GGC Éditions, 2005)

Le vagin en santé contient souvent de petites quantités de champignons (levures), le plus connu étant Candida albicans. Si leur croissance est trop forte, ils peuvent causer une infection à champignons ou candidose vaginale – infection gênante, piquante, et qui peut même revenir à plusieurs reprises, malgré des cures répétées. L'auteure connaît cette expérience, car elle-même s'est trouvée vulnérable à l'infection vaginale candidosique pendant quinze ans. Elle se trouva pendant ces années à subir des essais de traitements médicaux et naturels sans grand succès, et donc se décida de mener ses propres recherches et études pour mieux comprendre le problème et trouver des solutions et des remèdes efficaces. Elle nous démontre, grâce à cet ouvrage, quels sont les risques et les conséquences à long terme à soigner la vaginite à Candida albicans uniquement avec les antifongiques chimiques, et nous propose six étapes à franchir pour éliminer ce parasite.


La reconnaissance des diplômés internationaux francophones en santé : Un potentiel pour les communautés francophones en situation minoritaire au Canada
Jean Lafontant, Éric Forgues, Chedly Belkhodja, Ghislain Sangwa-Lugoma, Tayeb Meridji, Linda Pietrantonio, André Tremblay et Christine Kayirangwa
(Consortium national de formation en santé, 2006)

Le développement et l'épanouissement des communautés francophones en situation minoritaire au Canada passent notamment par l'existence de services en français. Cette exigence est encore plus élevée dans le domaine de la santé compte tenu de l'influence de tels services sur la santé des individus. Mais pour offrir les services en français, on exige un personnel en santé francophone. Bien qu'il existe de plus en plus d'écoles et universités qui offrent ces formations en français, les nouveaux arrivants francophones ayant une formation et des compétences dans le domaine de la santé se retrouvent en difficulté à trouver un emploi. Les auteurs de cette étude examinent cette problématique et offrent des solutions concrètes afin de faciliter la reconnaissance et l'intégration des professionne(le)s de la santé francophones immigrant(e)s.

Cette étude est également disponible en ligne à http://www.cnfs.ca/pdf/Rapport_complet_Immigration.pdf (PDF 573KB/94p.)