vitez d’avaler tout ce que vous entendez à propos de la santé des femmes

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable


par KATHLEEN O’GRADY

Fait : Les femmes se font prescrire beaucoup plus de médicaments et consomment plus de médicaments en vente libre que les hommes.

Certains médicaments constituent des traitements salvateurs pour les femmes et les filles souffrant de problèmes de santé graves ou chroniques. Mais certains autres sont parfois inutiles ou même inappropriés et peuvent causer plus de mal que de bien.

De l’information importante dont il faut tenir compte :

La santé des femmes est source de profits : Les femmes sont souvent ciblées par la publicité sur les médicaments d’ordonnance, que l’on voit couramment à la télévision, dans les magazines, dans les journaux et sur Internet. Les médicaments d’ordonnance occupent une place importante dans les démarches des femmes canadiennes en matière de santé. Mais les publicités exagèrent souvent les effets bénéfiques de ces médicaments et font rarement état des risques potentiels qu’ils présentent pour la santé.

Les différentes générations de médicaments ne sont pas toutes aussi efficaces : Les médicaments plus récents ne sont pas toujours meilleurs. Les médicaments plus anciens ont souvent fait l’objet de tests plus approfondis s’échelonnant sur de plus longues périodes, ce qui signifie que davantage de données sont disponibles sur leur innocuité et leur efficacité. De plus, leur prix est habituellement plus abordable et ils sont plus susceptibles d’être couverts par les régimes d’assurance publics et privés.

Les médicaments ont des effets différents sur le métabolisme des hommes et celui des femmes : Jusque tout récemment, la plupart des recherches sur les médicaments étaient effectuées sur des hommes, et l’on supposait que les résultats obtenus s’appliquaient également aux femmes. Mais les femmes n’ont souvent pas la même taille que les hommes, et leur corps réagit différemment à certains médicaments. Cela signifie qu’un même traitement et un même dosage ne conviennent pas nécessairement et indifféremment aux personnes des deux sexes.

Les cycles féminins ne sont pas des maladies : Les menstruations, la ménopause et les autres phénomènes naturels de la vie ont souvent été traités comme des problèmes de santé nécessitant un traitement à base de médicaments. Or, pour la plupart des femmes, il s’agit là de processus sains qui ne requièrent aucune médication.

Les problèmes sociaux, culturels et environnementaux ne peuvent être réglés par des traitements pharmaceutiques : Les femmes sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté et de jouir d’une sécurité financière moindre que les hommes. Elles sont également plus fréquemment victimes de violence à la maison et de harcèlement sexuel dans leur milieu de travail. Les femmes ont souvent plus de responsabilités que les hommes en matière de soins à apporter à autrui, et présentent des taux plus élevés de déséquilibre entre les activités professionnelles et celles de la sphère domestique. Enfin, elles sont plus susceptibles de s’inquiéter à propos de leur poids et de leur image corporelle.

En plus de ces réalités, de nombreux autres facteurs sociaux, culturels et environnementaux peuvent affecter différemment les hommes et les femmes, et contribuer à des taux plus élevés de stress, d’anxiété et de dépression chez ces dernières. Les traitements à base de médicaments conçus pour apaiser ces stress causés par la vie quotidienne n’apportent parfois qu’un soulagement temporaire, et ne constituent aucunement une solution.

Parlez à votre médecin traitant de toutes les options offertes.

Pour en savoir davantage :
Le Réseau canadien pour la santé des femmes
Là où les femmes s’expriment d’une seule voix
www.rcsf.ca 1 888 818-9172


 

Questions à poser à votre médecin avant d’entreprendre un traitement à base de médicaments :

  • Existe-t-il d’autres traitements ne faisant pas appel aux médicaments que l’on pourrait considérer en premier ?
  • Pendant combien de temps dois-je prendre ce médicament (traitement à long ou à court terme) ?
  • Quels sont les effets secondaires potentiels et les risques pour la santé associés à ce médicament ?
  • Ce médicament peut-il créer chez moi une accoutumance ?
  • Depuis combien de temps ce médicament est-il offert sur le marché, et existe-t-il des études à long terme permettant de déterminer s’il est sûr et efficace ?
  • Ce médicament a-t-il été testé sur des personnes comme moi (même âge, sexe, groupe ethnique) ?
  • Existe-t-il d’autres médicaments donnant des résultats similaires (qui seraient moins chers et auraient fait l’objet de tests plus approfondis) ?
  • Ce médicament présente-t-il des incompatibilités avec les autres médicaments d’ordonnance et en vente libre ainsi que les produits à base d’herbes que je prends ?

Tous les médicaments présentent des risques et des avantages pour la santé. Assurez-vous de connaître tous les faits avant de prendre une décision.