CE QUE NOUS LISONS : ressources recommandées par notre bibliothécaire

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable


Par Barbara Bourrier-LaCroix, coordonnatrice du centre d’information

 

Vivre avec le cancer : Les acteurs du combat
Marcel Angenault (Éditions de l’Archipel, 2005)

Très peu d’entre nous ont été épargnés par le cancer, et nous avons tous et toutes eu un être cher – parent, amie, cousin, collègue – qui en a été touché, si ce ne fut nous-même. Cet ouvrage collectif est destiné à chacun et chacune d’entre nous, quel que soit notre vie. Il a été conçu pour stimuler la combativité chez les malades et pour les renforcer dans leur lutte quotidienne contre le cancer. Il s’adresse également aux équipes médicales, dont le dévouement suscite l’admiration et le respect. De plus, l’auteur se penche sur le vécu de la famille, des amis et des collègues de travail. En mots simples et clairs, cette ressource nous rappelle que chaque fois que nous sommes confrontés à cette maladie, nous prenons conscience de notre mortalité, mais aussi du cadeau qu’est la vie, peu importe sa durée.


La sexualisation précoce des filles
Pierrette Bouchard, Natasha Bouchard et Isabelle Boily (Éditions Sisyphe, 2005)

Le phénomène de la sexualisation touche désormais les filles de 8 à 12 ans, et même plus jeunes. Cette tendance s’explique par le fait que ces pré-ados représentent l’une des plus importantes cohortes démographiques au Canada depuis les baby-boomers. Très rapidement, les marchés de la mode, des magazines et de la musique ont commencé à cibler ce groupe en incitant les individus à se percevoir comme des objets sexuels. Résultats ? Des filles vulnérables, en quête d’une identité sexuelle précoce.


Le revenu des femmes noires au Canada
Margaret Ann Bruhier et Glenn Drover (Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux, 2005)

Les femmes noires sont doublement pénalisées sur le plan du revenu. Ces femmes font partie d’une minorité dont le revenu se situe parmi les plus faibles au Canada. En plus, étant femmes, leurs revenus sont inférieurs à ceux des hommes noirs. En 2000, le revenu moyen des femmes noires était de 20 029 $. Le revenu moyen des Canadiens était de 29 769 $. Les auteurs de cette recherche explorent les répercussions du racisme sur l’éducation et l’emploi, facteurs qui ont une grande influence sur le niveau et la répartition des revenus.


Partir du bas de l’échelle : Des pistes pour atteindre l’égalité sociale en matière de santé
Ginette Paquet (Les Presses de l’Université de Montréal, 2005)

Depuis le XXe siècle, nous avons connu une augmentation de la longévité humaine. Nous vivons plus vieux et nous nous portons mieux. Mais est-ce bien la vérité pour tous ? Malheureusement, la réponse est non. Même si les progrès extraordinaires de la technologie et une meilleure connaissance des facteurs de risque ont permis le développement de nouveaux outils de prévention et de traitement des maladies, il existe toujours des disparités sociales, en particulier pendant la petite enfance et au mitan de la vie. L’auteure nous présente une analyse de ces inégalités et nous propose des pistes d’intervention, en soulignant l’importance des facteurs de protection pour ceux qui vivent au bas de l’échelle sociale.


La santé au menu
Karen Graham (Les Éditions de l’Homme, 2005)

Nous voilà en 2006, et il y en a sûrement parmi vous qui ont décidé, comme résolution du nouvel an, d’améliorer leur état de santé en modifiant leur alimentation. (On vous a peut-être dit de réduire votre taux de cholestérol, comme c’est mon cas.) Peu importe la raison, mieux manger, c’est mieux vivre. Ce guide vous fournira des suggestions de repas santé pour perdre du poids, traiter le diabète, garder le cœur en bonne santé et réduire les risques de cancer.


Violence conjugale : Des spécialistes se prononcent
Johanne Carbonneau, éditeur (Les Éditions du remue-ménage, 2005)

Au Canada et au Québec, des milliers de femmes victimes de violence conjugale lancent un appel à l’aide. Comment est-ce possible aujourd’hui ? Dans quel monde vivons-nous ? En mai 2004, une centaine de spécialistes se sont mobilisés pour répondre à ces questions, à l’invitation du Regroupement provincial des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale du Québec. Cet ouvrage nous présente un compte rendu de la conférence et propose un regard actualisé sur les analyses, les pratiques et les enjeux pour améliorer la sécurité des femmes et des enfants victimes de violence conjugale.


De tête et de cœur. Dossier spécial : VIH et co-infection
(Centre de ressources et d’intervention en santé et sexualité, Vol. 10, no 3, 2005)

De tête et de cœur est le seul périodique canadien francophone d’information, de sensibilisation et d’échange pour les femmes séropositives ou touchées par le VIH/sida. Dans ce numéro, l’équipe examine les différentes co-infections associées au VIH, telles la tuberculose, l’hépatite C, l’hépatite B et l’herpès. Vous pouvez télécharger la revue (en format PDF) au www.criss.org/pdf/vol10no3.pdf.


Harceleurs de l’école au bureau : Stratégies pour désamorcer leur comportement
Jane Middleton-Mox et Mary Lee Zawadski (Éditions Sciences et Culture, 2003)

Plusieurs personnes ont une vision plutôt réductrice de ce qu’est le harcèlement. Ce n’est pas simplement un occasionnel commentaire blessant lancé ou des enfants qui se tiraillent dans la cour d’école. Le harcèlement est délibérément de la cruauté dirigée contre une ou plusieurs personnes dans l’intention d’obtenir du pouvoir en infligeant des souffrances physiques ou psychologiques. Mais que faire lorsqu’on se retrouve face au harcèlement ? Ce livre tente d’aider en fournissant des renseignements sur les comportements que l’on peut adopter pour se protéger des actes d’intimidation de partenaires, de pairs, de patrons et de collègues de travail.


Pour aider les enfants à mieux réussir en assistant dans leur rôle maternel les survivantes de la violence faite aux femmes : une ressource pour appuyer l’art d’être un bon parent
Linda Baker et Alison Cunningham (Centre for Children and Families in the Justice System, 2004)

Cette ressource a été préparée à l’intention des prestatrices de services qui viennent en aide aux femmes désirant surmonter leurs blessures causées par la violence. Les enfants qui ont été témoins d’agressions envers leur mère ont quand même droit à une relation mère-enfant saine, et c’est là l’objectif de cette ressource. Les renseignements qu’elle contient s’appliquent aussi bien en situation de counselling individuel qu’en travail de groupe, qu’il s’agisse d’interventions de courte ou de longue durée. Les femmes ainsi que les personnes qui les soutiennent sont invitées à consulter une documentation supplémentaire qui traite du problème de manière approfondie. Vous pouvez télécharger ce document (en format PDF) à l’adresse suivante : www.lfcc.on.ca/Pour_Aider_les_Enfants.pdf


La marchandisation de la dépression : La prescription des ISRS aux femmes
Janet Currie (Action pour la protection de la santé des femmes, 2005)

Prozac, Paxil, Zoloft, Effexor, Celexa, Remeron et Luvox. La majorité des Canadiennes et des Canadiens connaît l’existence de cette nouvelle génération de médicaments qu’on désigne par le terme d’inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine (ISRS) et que les médecins prescrivent pour traiter la dépression et d’autres troubles comme l’anxiété, la panique, les trouble obsessionnel-compulsif, le « trouble dysphorique prémenstruel » et l’« anxiété sociale ». Depuis l’entrée en scène, en 1988, du premier médicament-vedette appartenant à la classe des ISRS – le Prozac – les ISRS sont devenus l’un des produits pharmaceutiques les plus couramment prescrits au Canada et ailleurs dans le monde. Ce document examine les conséquences de l’usage des ISRS chez les Canadiennes et les facteurs systémiques qui ont contribué à la généralisation de leur usage. Également disponible en ligne (en format PDF) à www.whp-apsf.ca/pdf/SSRIsFR.pdf.


Créer des relations personnelles saines : un livret d’information destiné aux femmes autochtones
(Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau-Brunswick, 2005)

Tous les couples se querellent à l’occasion, et toute relation comporte ses différends. Cependant, la violence n’est jamais justifiée. Les relations saines sont fondées sur l’amour, le respect, la compassion et le bonheur. Le présent livret est destiné à quiconque veut se renseigner au sujet de la violence dans les relations personnelles. Il comprend un aperçu des droits reconnus par la loi aux femmes autochtones dans les réserves. Dans ce document, on discute de l’aide que peuvent apporter la communauté, les tribunaux et la police. Toute personne mérite de vivre à l’abri de la violence. Également disponible en ligne à l’adresse suivante : www.legal-info-legale.nb.ca/assets/Aborig-Wmn-f.pdf.


Santé de la reproduction et droits humains : Intégrer la médecine, l’éthique et le droit
Rebecca J. Cook, Bernard M. Dickens et Mahmoud F. Fathalla (Masson, 2003)

Le concept de la santé de la reproduction joue un rôle crucial dans l’amélioration de la santé et des droits des Canadiennes. Ce livre offre une introduction à ce concept et en défend les prémisses. Ses auteurs, spécialistes de la santé de la reproduction, des droits de la personne, du droit médical et de la bioéthique, analysent quinze cas mettant en scène des cultures et des pays différents, tout en proposant des avenues de réformes. Cette ressource fournit des solutions actuelles et adaptées au cas présentés, et ce, dans le respect des valeurs, des principes d’éthique et des droits de la personne.