La contraception d’urgence au Canada

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable



Le lévonorgestrel, mieux connu sous le nom de « la pilule du lendemain », est un contraceptif hormonal d’urgence que les femmes peuvent prendre pour éviter la grossesse, et ce dans les 72 heures suivant une relation sexuelle non protégée. Jusqu’à dernièrement, le lévonorgestrel n’était disponible au Canada que sous ordonnance. Maintenant, les Canadiennes peuvent enfin accéder plus facilement à cette importante méthode de contraception.

Dans la foulée d’une tendance internationale, Santé Canada étudie présentement un projet visant à changer le statut du contraceptif d’urgence. Celui-ci ne serait plus considéré comme un médicament d’ordonnance mais plutôt comme un produit sans ordonnance, ce qui signifie qu’il serait disponible dans les pharmacies. Les femmes n’auraient donc plus à consulter un médecin ou à obtenir une ordonnance pour se le procurer.

Le Réseau canadien pour la santé des femmes (RCSF) appuie fortement ce changement de statut, qui ferait du contraceptif d’urgence un produit sans ordonnance. Par contre, nous recommandons aussi que des mesures soient prises pour en assurer l’accès à toutes, sans l’aide d’un pharmacien. Pour l’instant, le projet à l’étude n’accorderait au contraceptif d’urgence que le « statut d’annexe II », ce qui signifie que l’achat du produit ne peut se faire sans l’intervention professionnelle d’un pharmacien. Ce type de vente est aussi appelé « service personnel à même le comptoir ».

Le RCSF est d’avis que l’attribution d’un statut d’annexe II au contraceptif d’urgence créera un obstacle inutile, augmentera les coûts et portera atteinte à la vie privée des femmes. Selon nous, il n’existe aucun argument médical justifiant l’obligation de consulter un pharmacien pour obtenir un contraceptif d’urgence. L’Organisation mondiale de la Santé et d’autres organismes professionnels reconnaissent que la contraception d’urgence est médicalement sans danger, qu’elle ne requiert aucun examen physique et que les doses sont les mêmes pour toutes les femmes. Si la pharmacie fournit, au point de vente, de l’information crédible sur la contraception d’urgence, en termes simples et en plusieurs langues, accompagnée d’illustrations, les pharmaciens n’auront nul besoin d’intervenir.

Lisez notre lettre détaillée à la Direction des produits thérapeutiques concernant la contraception d’urgence et joignez-vous au débat en écrivant vous aussi une lettre. Pour plus d’information sur le processus de changement de statut du contraceptif d’urgence, consultez le site : www.rcsf.ca.


Exploration des concepts liés à la santé et au sexe social

La Direction générale de la politique de la santé et des communications est fière de vous annoncer la publication d’Exploration des concepts liés à la santé et au sexe social, un nouveau guide sur la mise en oeuvre de l’analyse comparative entre les sexes (ACS) au sein de Santé Canada.

Conformément aux engagements fédéraux envers l’égalité entre les sexes, la Stratégie pour la santé des femmes (1999) et la Politique en matière d’analyse comparative entre les sexes (2000) de Santé Canada exigent que le ministère intègre l’ACS à l’élaboration de politiques, de programmes et de lois.

Exploration des concepts liés à la santé et au sexe social fait progresser cet engagement en facilitant la compréhension et la capacité de l’ACS parmi les chercheurs, les analystes de politiques, les gestionnaires de programmes et les décideurs de Santé Canada.

Élaboré par le Bureau pour la santé des femmes, en collaboration avec les personnes-ressources connaissant l’ACS au ministère, le guide fournit un aperçu des concepts clés relativement aux sexes et à la santé et suggère comment intégrer l’ACS dans le cycle de développement de la recherche, des politiques et des programmes. Il comprend également des études de cas et une liste exhaustive de l’information et des ressources ayant trait aux sexes et à la santé.

Des exemplaires peuvent être téléchargés du site Web de Santé Canada à l’adresse suivante : www.hc-sc.gc.ca/francais/femmes/conceptsexplorant.htm