Mise à jour sur le RCSF

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable


Par Madeline Boscoe


Le Réseau canadien pour la santé des femmes continue de se développer et, alors que je réfléchis à notre parcours, me revient à l'esprit cette notion de « la base », si souvent employée dans notre milieu lorsque nous essayons de décrire le travail que nous faisons. En définitive, si le Réseau peut prendre racine aujourd'hui et espérer poursuivre sa croissance, c'est grâce à l'environnement qui avait été déjà préparé avec tant de soin par celles d'entre vous qui vous êtes consacrées activement à la promotion de la santé des femmes. Toutes ces années de planification et de préparation ont créé le terrain nécessaire pour que puissent se produire, au sein du Réseau, plusieurs changements des plus stimulants.

À compter du 1er avril 1998, le nouveau comité de coordination du Réseau sera en place. Je tiens d'abord à remercier vivement Lise Lamontagne, Valerie Wiebe et Margot Fauchon, membres sortantes du comité de coordination, et à souhaiter chaleureusement la bienvenue à Laura Fitzpatrick, Shirley Masuda et Vera Morin. Laura a coordonné la mise en place du Réseau pour la santé des femmes à Terre-Neuve et au Labrador. Shirley oeuvre au sein du Réseau d'action des femmes handicapées (DAWN), tandis que Vera fait partie du Conseil du statut de la femme et de l'Association des femmes métis dans les Territoires du Nord-Ouest.

Nous avons également pu effectuer les travaux de rénovation des bureaux du Réseau, ce qui nous a permis d'accueillir les nouvelles membres de notre personnel. Patricia Fader est désormais la nouvelle coordonnatrice du centre de documentation, et elle nous amène son expérience en tant que bibliothécaire. Patricia sera chargée de répondre aux demandes de renseignements, d'organiser la documentation et de faire bourdonner d'activité notre bibliothèque électronique. Une de ses tâches premières sera de coordonner, pour le Réseau, les banques de données sur les questions liées à la santé des femmes.

Nous avons également embauché une coordonnatrice aux communications, Rachel Thompson, qui est déjà occupée à éditer le Bulletin qui paraîtra cet été, tout en travaillant à d'autres projets.

Notre site Web s'est développé (n'hésitez pas à aller y jeter un coup d'oeil, si ce n'est déjà fait: http://www.cwhn.ca); la coordonnatrice du site, Karen Adshead, a créé, à la section « Regardez ce qu'il y a de neuf », des rubriques pouvant être consultées rapidement. Des parties du bulletin se trouvent également sur le site Web; vous y lirez des renseignements sur les toutes dernières poursuites relativement aux implants mammaires, et y découvrirez des liens vous permettant d'accéder à d'autres nouveaux projets.

Ce réseau axé sur les questions de santé se veut un outil interactif. Par conséquent, lorsque vous envoyez une lettre au ministère de la Santé ou que vous entreprenez toute autre initiative visant à promouvoir la santé des femmes, n'oubliez pas de nous en faire parvenir une copie, que ce soit par la poste, par télécopieur ou par courrier électronique; nous pourrons ainsi faire circuler cette information. Nous ne cherchons pas à refaire le travail que vous avez effectué mais plutôt à être renseignées sur ce que vous faites, dans le but de rallier nos forces pour que nos voix se fassent encore plus percutantes. Tenez-nous au courant de vos activités!

C'est en partie grâce à la popularité grandissante de ce bulletin que le nombre de membres s'est accru, tout comme le nombre d'abonnées. Je vous enjoins à devenir membre à part entière du Réseau canadien pour la santé des femmes. La cotisation de base est de 10 $, ce qui est très abordable; plus il y aura de voix qui se joindront au Réseau et plus celui-ci aura de poids. L'abonnement au bulletin seul ne fait pas automatiquement de vous une membre; si vous êtes incertaine de votre statut, n'hésitez pas à communiquer avec Carmen Usipiuk, coordinatrice des services administratifs, au (204) 942-5500.

Madeline Boscoe est coordonnatrice exécutive du Réseau canadien pour la santé des femmes.