Les facteurs qui influent sur la communication et la compréhension des risques connus et des risques potentiels ou théoriques pour la santé dans les communautés autochtones du Nord

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Au cours des dernières années, la communication concernant les risques pour la santé humaine a suscité de plus en plus d'attention et de réactions de la part du public. L'établissement d'un dialogue constructif sur les risques pour la santé est devenu plus difficile en raison de la complexité croissante des enjeux et des données scientifiques qui s'y rapportent. La présente étude visait à améliorer la connaissance des facteurs qui influent sur la communication et la compréhension des risques connus et des risques potentiels ou théoriques pour la santé dans deux communautés autochtones du Nord, semblables mais uniques en leur genre, soit, d'une part, celles de N'Dilo et de Dettah, appartenant à la Première nation des Dénés Yellowknives, dans les Territoires du Nord-Ouest, et, d'autre part, celles de Nain et de Hopedale, des communautés inuites du Nunatsiavut, au Labrador.

Plus >>>