L'étude : Les femmes prenant la pilule pourraient vivre plus longtemps

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

La recherche, qui a suivi 46.000 femmes pendant près de 40 ans, a été menée par le professeur Philip Hannaford de l'université d'Aberdeen. Les premières données de l'étude avaient suggéré qu'il y avait un risque accru à l'emploi de la pilule contraceptive mais cette notion a disparu lors d'une surveillance à plus long terme.

Les résultats proviennent de la - Royal College of GPs Oral Contraception Study -, l'une des investigations mondiales parmi les plus importantes sur l'effet de la pilule sur la santé. Elle a été publiée on line dans le British Medical Journal.

L'étude, après avoir suivi un large groupe de femmes pendant 39 ans montre qu'il n'y a pas d'augmentation du risque chez les femmes ayant utilisé la pilule, en fait il y a une petite diminution de 12 %. Selon l'étude les femmes qui ont pris la pilule ont eu moins de risques de décès par cancer, maladies cardiaques ou accident vasculaire cérébral. Pour l'auteur il y a quelques risques à l'emploi de la pilule mais on peut les réduire au minimum en évitant le tabagisme, en faisant vérifier la tension artérielle sanguine et en participant aux programmes de dépistage.

Pour plus d'informations, lire la suite.