L’intimidation entraîne une autre façon de travailler

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Des chercheuses de l'Université du Nouveau Brunswick ont interrogé 36 femmes de la région qui ont subi de l'intimidation au travail. Ce qu'elles ont appris est étonnant. La principale conclusion des chercheuses, publiée dans une revue spécialisée, est que, après avoir subi de l'intimidation, les femmes ne peuvent pas continuer à travailler comme s'il ne s'était rien passé parce que cela a un effet sur leur santé et sur leurs pratiques de travail… L’approche du travail de ces femmes, leur énergie au travail et leur capacité d'accomplir du travail sont modifiées. Leurs pensées sont absorbées par l'interférence causée par l'intimidation.

Lisez la chronique par Elsie Hambrook.