La création massive de l’accoutumance

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable
Langue de rédaction de la fiche: 
Français
Titre traduit: 
Manufacturing addiction: the over-prescription of tranquilizers and sleeping pills to women in Canada
Éditeur: 
Le Réseau
Édition: 
Volume 6/7, Numéro 4/1
Date de publication: 
Hiver/Printemps 2004
Lieu de publication: 
Winnipeg, MB

Examine le grave problème que représente la prescription excessive des benzodiazépines (communément appelées tranquillisants) aux femmes. Les benzodiazépines entraînent une très forte dépendance et ont des effets profonds sur le cerveau et le corps si elles sont absorbées à dose thérapeutique pendant plus que quelques semaines, soit la prescription à plus long terme, ce qui est généralement le cas des femmes. On a constaté qu’il y a souvent une prescription excessive de ce médicament particulièrement chez les femmes âgées et autochtones.

 

Information pour commander la ressource: 
Disponible en ligne.
Liens hypertextes: 
Support: 
En Ligne
Organisme: 
Les Centres d'excellence pour la santé des femmes
Le Réseau canadien pour la santé des femmes (RCSF)
Le Centre d’excellence pour la santé des femmes – région de la Colombie-Britannique