Le Réseau canadien pour la santé des femmes nomme une nouvelle directrice générale

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Le Réseau canadien pour la santé des femmes (RCSF) a le plaisir d’annoncer la nomination d’Anne Rochon Ford à titre de nouvelle directrice générale.

Anne œuvre depuis longtemps dans le domaine de la santé des femmes. Elle a occupé jusqu’à tout récemment le poste de codirectrice du Réseau pancanadien sur la santé des femmes et le milieu à l’Université York, un centre de recherche qui s’intéresse aux répercussions du milieu sur la santé des femmes sous l’angle des politiques. Pendant dix ans, elle a agi comme coordonnatrice d’Action pour la protection de la santé des femmes (APSF), un groupe de travail qui a entrepris des travaux de recherche sur les femmes et les produits pharmaceutiques et défend les intérêts de celles-ci dans ce domaine. Avec l’AFSP, elle a publié dernièrement un livre intitulé Push to Prescribe: Women and Canadian Drug Policy

Les liens qu’Anne entretient avec le RCSF remontent aux tout premiers jours du Réseau alors que celui-ci n’était encore qu’un rêve que s’efforçait de concrétiser un groupe de femmes provenant de différentes régions du Canada. Dès le début, Anne a fait partie du premier conseil d’administration du RCSF et plus récemment, a siégé au comité consultatif de sa revue Le Réseau. Elle compte parmi les membres fondateurs d’un certain nombre d’autres organismes voués à la santé des femmes, notamment le Réseau pour la santé de femmes de Toronto, le Réseau ontarien pour la santé des femmes, DES Action Toronto et Willow soutien au cancer du sein. 

« La vaste expérience qu’Anne a acquise dans les Centres d'excellence pour la santé des femmes et la relation qu’elle a nouée avec nous par l’entremise des groupes de travail sont des atouts formidables. Nous sommes vraiment très heureux de l’avoir au Réseau et l’avenir nous promet des moments stimulants, productifs et inspirants », a déclaré Chi Nguyen, présidente de conseil d’administration du RCSF.

Anne a déjà occupé plusieurs fonctions en tant que chercheuse et militante en matière de santé des femmes et a publié de nombreux écrits sur différents sujets : la profession de sage-femme, le cancer du sein, la ménopause, la procréation assistée, la médicalisation de la santé des femmes et les divers aspects de l’utilisation des médicaments sur ordonnance chez les femmes.

« J’ai hâte de relever les défis dans mon nouveau rôle, a affirmé Anne. Nous sommes à un carrefour intéressant dans l’histoire du mouvement pour la santé des femmes au Canada. La sagesse qu’ont acquise les premiers membres doit devenir pertinente et compréhensible pour une génération plus jeune dont les priorités, les centres d’intérêt et les moyens de communication ne sont pas nécessairement les mêmes. C’est une période stimulante. »

Au sujet du Réseau canadien pour la santé des femmes

Le Réseau canadien pour la santé des femmes (RCSF) a été créé en 1993 en tant qu’organisme bénévole à l’échelle nationale en vue d’améliorer la santé et la vie des filles et des femmes au Canada et dans le monde en recueillant, en produisant, en diffusant et en échangeant des connaissances, des idées, de la formation, des renseignements, des ressources, des stratégies et des sources d’inspiration.

Le RCSF fait équipe avec les Centres d’excellence pour la santé des femmes et reçoit des fonds du Programme de contribution pour la santé des femmes de Santé Canada.