Apropos les femmes et l’inégalité…

Tagged :
Print
Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Vu récemment sur le site Web L’oregand

Femmes et pouvoir : une association qui ne va pas de soi par Marie Pelchat et Élise Prioleau, L’Autonome, vol. 5 no 3 (Revue de la Féderation autonome enseignement)

En 2012, les femmes sont encore peu nombreuses à accéder aux plus hautes fonctions. Pourtant, l’égalité entre les femmes et les hommes est considérée comme un acquis de la société québécoise. Comment expliquer le phénomène? Selon la coordonnatrice de Relais-femmes, Lise Gervais, « les habiletés et les aptitudes que l’on associe aux femmes ne coïncident pas toujours avec l’idée que l’on se fait du pouvoir ».

Présence des femmes et des jeunes dans les lieux décisionnels - Édition 2012

Afin d’attirer l’attention sur les défis liés à la participation des femmes et des jeunes dans les lieux décisionnels, le Conseil du statut de la femme publie une mise à jour de tableaux statistiques qui dépeignent la situation actuelle pour l’ensemble du Québec, en plus de dresser un portrait spécifique de chacune des régions. Bien que la parité entre les femmes et les hommes dans les lieux de pouvoir ne soit toujours pas acquise (seulement 10 des 22 instances étudiées s’en approchent ou l’atteignent), la tendance montre que les jeunes femmes investissent les instances en plus grand nombre (la représentation féminine se situant autour de la parité dans 15 des 21 lieux décisionnels étudiés chez les jeunes de 35 ans et moins).