Projet ontarien de dépistage de la violence faite aux femmes

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

En Ontario, 13 régions travaillent à la mise en place de services qui tiennent compte de la violence envers les femmes et des traumatismes, ainsi que des mécanismes de dépistage nécessaires.
Plus de 150 organismes de santé provenant de 13 régions différentes et œuvrant dans le domaine de la violence et des agressions sexuelles envers les femmes et dans le domaine de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances chez les femmes collaborent ensemble et avec des femmes possédant une expérience vécue de ces problèmes dans le cadre du Projet ontarien de dépistage de la violence faite aux femmes. Leur travail consiste à s’assurer que des services tenant compte de la violence envers les femmes, des agressions sexuelles et des traumatismes soient disponibles là ou les femmes utilisent nos services. Les femmes qui font appel à des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances sont régulièrement soumises à un dépistage visant à détecter toutes formes de violence et de traumatismes.
Lisez l’article dans Écho Nouvelles - août 2012

En Ontario, 13 régions travaillent à la mise en place de services qui tiennent compte de la violence envers les femmes et des traumatismes, ainsi que des mécanismes de dépistage nécessaires.

Plus de 150 organismes de santé provenant de 13 régions différentes et œuvrant dans le domaine de la violence et des agressions sexuelles envers les femmes et dans le domaine de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances chez les femmes collaborent ensemble et avec des femmes possédant une expérience vécue de ces problèmes dans le cadre du Projet ontarien de dépistage de la violence faite aux femmes. Leur travail consiste à s’assurer que des services tenant compte de la violence envers les femmes, des agressions sexuelles et des traumatismes soient disponibles là ou les femmes utilisent nos services. Les femmes qui font appel à des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances sont régulièrement soumises à un dépistage visant à détecter toutes formes de violence et de traumatismes.

Lisez l’article dans Écho Nouvelles - août 2012