Une éducation favorisant une santé sexuelle chez les enfants – 2e partie

Jeudi, November 8, 2012 - 15:02

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Parlons sexualité - blogue

Par Lyba Spring

Je vous souhaite la bienvenue une fois de plus et je vous remercie de vos commentaires.

Dans le cadre des ateliers sur les compétences parentales, nous explorons des questions qui peuvent être posées et les réponses possibles. Voici quelques exemples de réponses que vous pouvez donner à des enfants âgés de 3 à 9 ans.

Maman, pourquoi saignes-tu?

Même si vous fermez la porte au moment de changer votre serviette sanitaire ou votre tampon ou de laver votre coupe menstruelle, les enfants de trois ans ne comprennent pas encore la notion d’intimité. Généralement, on suggère dans une telle situation de répondre simplement à la question. Mais dans un tel cas, vous voudrez peut-être répondre à la question qui n’est pas posée : Tu t’es fait mal?

« Chérie, ce n’est pas une coupure. Je ne me suis pas fait mal. Le sang vient de l’intérieur et cessera de couler dans quelques jours. C’est normal. »

Évidemment, cette réponse ne répond pas à la question : Pourquoi?  Jusqu’à récemment, je répondais Parce que mon corps me montre que je ne vais pas avoir de bébé. Mais cela ne couvre pas toutes les situations qu’une femme peut vivre.

De la même manière, la question D’où viennent les bébés? peut vous placer en terrain miné. Le livre de Cory Silverberg, What Makes a Baby? [Comment fait-on des bébés] (en anglais), s’adresse à toutes et tous, peu importe la façon dont l’enfant a été conçu. Les parents LGBT qui ont recours à la procréation assistée ou l’adoption appréciera la façon dont l’auteur laisse aux parents la possibilité d’étayer la réponse, tout en donnant des explications de base sur le sperme et l’ovule.

Certaines personnes aiment amorcer leur explication avec la question : D’où penses-tu qu’ils viennent? pour faire le tri des bonnes et des mauvaises perceptions de l’enfant. Selon mon expérience, pour un enfant de trois ans, la réponse généralement acceptable est Ils poussent à l’intérieur du corps de maman. Si la prochaine question est Où?, une réponse possible pourrait être Dans un endroit spécial appelé l’utérus.

Comment le bébé entre à l’intérieur?

Il pousse à partir de quelque chose de très petit.

Ah….?

Pour faire un bébé, il faut quelque chose d’un homme et quelque chose d’une femme.

Quand vous arrivez à la partie où le sperme et l’ovule doivent se rencontrer, vous disposez d’autres choix que d’envoyer votre enfant au lit ou d’appeler votre meilleure amie. Certains parents qui expliquent en quoi consiste une relation sexuelle par voie vaginale pourraient mettre l’accent sur la notion de choix et de consentement. Certains parleront d’amour. D’autres parleront de normes liées au mariage. Quelle que soit l’approche, il importe d’être clair tout en évitant les détails graphiques. Nombre de parents préfèrent raconter une histoire à la troisième personne. Il se peut qu’un enfant biologique ne souhaite pas avoir de telles images dans sa tête.

Pourquoi l’homme dans le parc voulait-il me montrer son pénis?

Une fois de plus, il se peut que vous deviez attendre d’avoir pris les mesures qui s’imposent dans une telle situation.

Il ne devait pas faire ça. Tu n’as rien fait de mal, mais nous devons appeler la police. Te rappelles-tu de ce qu’il avait l’air?

Une fois la poussière retombée, l’explication ne doit pas suggérer que l’homme est atteint d’une maladie mentale. Nombre de parents disent : Cet homme est malade, ce qui est statistiquement faux. Il fait ça parce que ça lui donne du plaisir est une réponse plus exacte. Mais les gens ne peuvent pas faire tout ce qui leur donne du plaisir, surtout quand ça fait du mal aux autres. 

Pourquoi les filles n’ont pas de pénis? était une question choc avant que nous prenions conscience des variantes chez les sexes. Une bonne réponse est : Les filles ont quelque chose de semblable à un pénis, mais on peut juste en voir le bout et elles ne font pas pipi par là. Pour certaines d’entre nous, c’est une occasion de faire l’éloge du clitoris. (Personnellement, je m’étendais sans fin sur les merveilles de cet organe.)

J’ai promis de parler de la question Quand puis-je avoir des relations sexuelles?, qui est généralement posée lorsqu’un enfant entre au stade de la puberté. La réponse dépend vraiment de vos valeurs. Les réponses suivantes pourraient-elles ressembler aux vôtres? 

Aux filles qui semblent intéressées par les relations sexuelles avec des garçons :

Tu peux avoir des relations sexuelles quand ton corps est prêt et que tu es capable de protéger ton corps. Ce qui veut dire attendre d’avoir environ 18 ans et de te protéger à chaque relation.

À un enfant :

Tu pourras avoir des relations sexuelles quand tu pourras parler ouvertement et librement avec ton ou ta partenaire de tes sentiments, des risques et de ce que vous feriez s’il y avait un problème.

Tu pourras avoir des relations sexuelles quand tu seras marié(e).

Ça dépend ce que tu veux dire par « relations sexuelles ». Il y a des gestes sexuels que tu peux poser qui sont sans risque et d’autres qui comportent de grands risques.

C’est une bonne occasion de commencer à réfléchir sur la vie sexuelle que vous espérez pour votre enfant et sur le type de discussions qui les conduira à la maturité sexuelle de façon sécuritaire.

Faites-moi part des sujets que vous souhaitez que je traite sur mon blogue. Écrivez-moi à l’adresse : springtalks1@gmail.com.