Le Bloc-notes de Brigit, l' été 2013, lettre de la directrice exécutive

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Chères amies, chers amis du RCSF,

Nous sommes toujours là! Et nous faisons de notre mieux pour garder le Réseau canadien pour la santé des femmes bien vivant et en forme! Nous fermons graduellement notre bureau, situé à notre bien-aimée clinique de santé des femmes de Winnipeg, et nous espérons occuper un nouvel espace à Toronto. Nous avons embauché une responsable du financement et nous sommes à la recherche de fonds, de possibilités de commandites, de partenariats et de dons directs. Si vous pouvez nous aider de quelque façon que ce soit ou nous aiguiller vers des occasions intéressantes, veuillez communiquer avec nous à l’adresse cwhn@cwhn.ca. Après 20 ans, nous ne baisserons pas les bras!

Les dernières actualités parlent beaucoup de violence conjugale, notamment en lien avec la santé des femmes. L’Organisation mondiale de la Santé vient de publier un important rapport sur les effets de la violence sur la santé des femmes, et une étude récente (en anglais) réalisée par une équipe d’orthopédistes de l’Université McMaster à Hamilton a constaté que sur une six femmes soignées dans une clinique de traitement des fractures a subi de la violence aux mains de son partenaire au cours de la dernière année. Une sur six. C’est effarant.  Bravo à cette équipe pour avoir contribué à sensibiliser ses pairs à ce problème. Consultez sur notre site Web les liens menant vers ces deux publications traitant de la violence conjugale et la santé des femmes

Bien que nous ayons dû grandement réduire nos activités de webinaires en raison des compressions budgétaires que nous avons subies, nous avons eu le plaisir de vous présenter un webinaire en juin, avec Pat Armstrong et son équipe de recherche de l’Université York, sur la question des infirmières à risque. Pat et les chercheuses Judith MacDonnell et Jacqueline Choinière ont partagé les résultats d’une recherche qu’elles ont menée auprès d’infirmières qui œuvrent dans le milieu de la santé mentale. L’étude révèle une hausse inquiétante des problèmes de santé et de sécurité en milieu de travail, y compris des comportements racistes à leur égard. L’enregistrement du webinaire « Les infirmières à risque » est disponible en ligne. 

Si ces préoccupations vous donne un mal de tête, nous vous invitons à lire un article de fond que nous venons tout juste de mettre en ligne et qui traite des migraines et des approches complémentaires pour les gérer, rédigé par Mary-Louise Leidl. La migraine est-elle plus répandue? Notre réponse est oui, surtout chez les jeunes femmes. Serait-ce quelque chose de présent dans l’environnement et les milieux dans lesquels nous vivons et travaillons? Faites-nous part de vos opinions. 

Également sur notre site, nous avons affiché la critique d’un livre au titre provocateur, « Vagina: A New Biography », de Naomi Wolf. Selon Colleen MacQuarrie, le livre offre un intérêt certain, mais quelques aspects font défaut. Lisez sa critique ici.

Lyba Spring, notre blogueuse en résidence dans le domaine de la santé sexuelle, fait un tour d’horizon sur le test Pap. Lyba présente les nouvelles lignes directrices de l’Association médicale canadienne  concernant le test Pap, qui préconisent une diminution de la fréquence du dépistage pour certains groupes d’âges. (Ces directives semblent contredire les positions de nombre d’entre nous, qui avons toujours réclamé plus de dépistage, mais Lyba apporte certains éclaircissements importants.) 

Voici donc notre dernier bloc-notes de Brigit pour la saison estivale. Nous vous retrouverons à l’automne. D’ici là, nous vous souhaitons un très bel été et un repos bien mérité!

- Anne Rochon Ford