Santé et droits pour tous en matière de sexualité et de procreation

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

Le groupe de travail de haut niveau pour la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) a récemment publié son rapport Recommandations pour la CIPD après 2014:Santé et droits pour tous en matière de sexualité et de procréation.

CIPD envisage un monde où toutes les femmes et tous les hommes, tous les adultes et tous les jeunes, jouissent des mêmes opportunités, libertés et choix pour satisfaire leurs propres aspirations et forger leur propre destin. Le groupe de travail de haut niveau pour la CIPD est un groupe de dirigeants éminents et distingués agissant à titre individuel et ayant exercé comme chefs d’État, ministres et parlementaires, dirigeants de la société civile, du secteur privé et d’organisations philanthropiques. Co-présidé par les anciens Présidents du Mozambique, Joaquim Chissano, et de Finlande, Tarja Halonen, le groupe de travail a été constitué pour doter d’une voix progressiste et courageuse la cause de l’avancement de la santé et des droits en matière de sexualité et de procréation, de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des jeunes, en particulier de ceux qui vivent dans la pauvreté ou sont marginalisés de quelle que manière que ce soit. Sa mission est de galvaniser la volonté politique afin de combler les lacunes dans la mise en oeuvre de la CIPD, de faire progresser un agenda tourné vers l’avenir et de garantir que ces questions figurent en tant que priorités dans le programme de développement pour l’après-2015.

Téléchargez et lisez Recommandations pour la CIPD après 2014:Santé et droits pour tous en matière de sexualité et de procréation.