L’ampleur du problème de l’itinérance chez les femmes est sous-estimée, révèle une étude