Les femmes, la genre, la santé mentale et la toxicomanie

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable
  • Pourquoi faut-il tenir compte du sexe et du genre quand on parle de santé mentale et de toxicomanie ?
  • Les femmes, la genre, la santé mentale et la toxicomanie au Canada
  • La violence et la santé mentale
  • L’usage des antidépresseurs et des benzodiazépines chez les Canadiennes
  • Les femmes et le toxicomanie
  • Liens aux programmes et ressources gouvernementaux

Pourquoi faut-il tenir compte du sexe et du genre quand on parle de santé mentale et de toxicomanie ?

1. Certains problèmes de santé mentale comportent des caractéristiques et des taux de prévalence distincts liés au sexe et au genre.

2. Le sexe et le genre ont une incidence souvent insoupçonnée sur de nombreux problèmes de santé mentale.

3. Les femmes et les hommes ne recherchent pas les mêmes types de soins.

4. Le métabolisme des médicaments psychotropes et leur effets comportent des différences spécifiques selon les sexes.

5. On prescript une plus grande quantité de psychotropes aux femmes qu’aux hommes.

6. Les rôles assignés à chacun des sexes peuvent avoir une incidence sur la santé mentale.

Les ressources de provenance canadienne répertoriées dans notre collection constituent une introduction aux thèmes de la condition féminine, du genre, de la maladie mentale et de la toxicomanie.

Pour plus d'informations : De nouvelles resources sont incorporées régulièrement aux bases de données du RCSF. Pour obtenir de l’information sur les femmes, le genre, la santé mentale et la toxicomanie, tapez d’abord un ou plusieurs de ces mots clés dans la page figurant à l’adresse ci-dessous. Vous pourrez ensuite raffiner vos résultats par une recherche guidées sur des sous-thèmes tels que «santé mentale et la pauvreté», «santé mentale et violence», «femmes autochtones et santé mentale», «femmes handicapées et santé mentale», «femmes immigrantes et santé mentale», etc.
Rechercher

Les femmes, la genre, la santé mentale et la toxicomanie au Canada

Sexe biologique, sexe social et outils de mesure de la santé mentale
Par Cara Tannenbaum, de: Se montrer à la hauteur du défi : l’analyse des influences du genre et du sexe en planification, en élaboration de politiques et en recherche dans le domaine de la santé au Canada, pp. 114-123, Centre d’excellence de l’Atlantique pour la santé des femmes, 2009
Cette ressource se penche sur des données probantes en matière de santé mentale selon une perspective des influences du genre et du sexe, en vue d’éclairer l’élaboration de politiques sur l’utilisation de nouveaux indicateurs de santé sensibles au genre, dans le cadre de futures initiatives de planification sanitaires soutenant l’équité des sexes.

Les femmes, la santé mentale, les maladies mentales et la toxicomanie au Canada: tour d’horizon
Groupe de travail ad hoc sur les femmes, la santé mentale, l’utilisation de substances et la toxicomanie, révisé et mis à jour en 2008
D’abord publié en mai 2006 par le RCSF en version anglaise, avant le dépôt du rapport final du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, ce document insiste sur la nécessité de tenir compte du sexe et du genre dans toute discussion portant sur la santé mentale et la toxicomanie. Il propose de l’information et des recommandations à l’intention de la nouvelle Commission de la santé mentale au Canada.

Les femmes, les rapports sociaux entre les sexes et la santé mentale : de l’ombre à la lumière
Du Réseau canadien pour la santé des femmes, Le réseau, automne/hiver 2007, volume 10, numéro 1
Le Réseau canadien pour la santé des femmes a tenu en octobre 2007 un atelier national à Ottawa, dans le but de rassembler des chercheur(euse)s, des prestateur(trice)s de services et des éducateur(trice)s du milieu communautaire, des organisations non gouvernementales et des décideurs(euse)s intéressé(e)s aux enjeux liés à la santé mentale selon une perspective sexospécifique, tous des gens actif(ive)s dans ce dossier. Cette rencontre avait pour bu d'explorer le mandat de la nouvelle Commission de la santé mentale et d'établir des stratégies assurant l'inclusion des femmes au processus.

Rapport Kirby : une occasion ratée de faire sortir les femmes de l'ombre
Par Laila Malik, Le réseau, hiver 2006/2007, volume 9, numéro 1/2
Examine les lacunes du rapport "De l’ombre à la lumière," rapport qui examine la santé mentale, la maladie mental et la toxicomanie au Canada, et qui ignore les différences entre les femmes et les hommes.

La santé mentale et de l’accoutumance chez les femmes
Centre d’excellence pour la santé des femmes, Bulletin de recherche, printemps 2006, volume 5, numéro 1
Un numéro spécial qui rassemble 9 études de cas canadiennes qui explorent le sexe, le genre et la santé des femmes dans le contexte de la maladie mentale et à la consommation problématique de drogues et d’alcool.

Hearing Voices : étude sur les soins de santé mentale prodigués aux femmes
Par Marina Morrow et Monika Chappell du Centre d’excellence pour les femmes – région de la Colombie-Britannique, 1999
Examine les tendances découlant de la réforme des services de santé mentale au Colombie-Brittanique et ces effets sur la santé mentale des femmes.

La violence et la santé mentale

La violence et les traumatismes dans la vie des femmes atteintes de maladies mentales graves : des causes souvent négligées de côté, selon une étude
Par Marina Morrow, Centre d’excellence pour la santé des femmes – région de la Colombie-Britannique, Le réseau, hiver/printemps 2004, volume 6/7, numéro 4/1
Soutient que les effets de la violence chez les femmes atteintes de maladies mentales ont souvent été mis de côté dans l’élaboration de politiques, la planification en santé mentale et la pratique clinique.

L’usage des antidépresseurs et des benzodiazépines chez les Canadiennes

La marchandisation de la dépression : la prescription de ISRS aux femmes
Par Janet Currie du Action pour la protection de la santé des femmes, 2005
Examine les conséquences de l’usage des ISRS chez les Canadiennes et les facteurs systémiques qui ont contribué à la généralisation de leur usage.

La création massive de l’accoutumance: la prescription excessive de tranquillisants et de somnifères pour traiter les Canadiennes
Par Janet C. Currie avec le Centre d’excellence pour la santé des femmes – région de la Colombie-Britannique, Le réseau, hiver/printemps 2004, volume 6/7, numéro 4/1
Examine la prescription excessive de benzodiazépines aux Canadiennes. Recommande l'établissement de lignes directrices portant sur l'utilisation et la prescription de ces médicaments et de somnifères.

Les femmes et le toxicomanie

Des hauts et des bas : perspectives Canadiennes concernant les femmes et la toxicomanie
Par Lorraine Greaves et Nancy Poole, Le réseau, printemps/été 2008, volume 10, numéro 2
Discute comment au Canada, on reconnaît maintenant clairement que la toxicomanie chez les filles et les femmes constitute un important problèmatique économique et sociale.

Les filles, les femmes, la consommation d’alcool et de drogues et la toxicomanie
Par le Centre d'excellence pour la santé des femmes - région de la Colombie-Britannique, 2005
Souscrit que les tendances actuelles de consommation d’alcool et de drogues par les femmes indiquent qu’une intervention concertée propre aux femmes est nécessaire.

Liens aux programmes et ressources gouvernementaux

De l’ombre à la lumière : la transformation des services concernant la santé mentale, la maladie mentale, et la toxicomanie au Canada
Par la Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, 2006
Discute la santé mentale, la maladie mentale, et la toxicomanie au Canada. Ne tiens pas compte du sexe et du genre.

Commission de la santé mentale du Canada
La Commission de la santé mentale du Canada est un organisme sans but lucratif créé afin d’attirer l’attention nationale sur les problèmes de santé mentale et de collaborer à l’amélioration de la vie sociale et de l’état de santé des personnes qui souffrent de maladie mentale.