Violence conjugale au Canada

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable

On n'est jamais poster

Téléchargez l'affiche du RCSF

On n'est jamais aussi bien que chez soi

 

Si vous voulez une copie haute résolution pour l'impression, veuillez nous contacter. 

On n’est jamais aussi bien…

  • La violence familiale constitue 25 % de tous les crimes violents déclarés à la police.
  • 70 % des victimes des cas de violence familiale déclarés à la police sont des filles ou des femmes.
  • Les taux de violence conjugale déclarés à la police sont plus importants chez les femmes âgées de 25 à 34 ans.
  • 25 % de tous les cas de violence déclarés à la police contre des enfants et des jeunes sont perpétrés par un membre de la famille. Les filles sont quatre fois plus à risque d'être victimes d'une agression sexuelle ou autre infraction sexuelle par un membre de la famille que les garçons.
  • 65 % des conjoints accusés d'homicide avaient des antécédents de violence familiale envers la victime. C'était plus souvent le cas lorsque la victime était coupée de son conjoint, après un divorce ou une séparation.

… que chez soi.

Soutenez les refuges pour femmes dans votre province ou région.

 

Plus en savoir davantage sur la violence conjugale au Canada :

La violence familiale au Canada : un profil statistique 2010

Centre national d'information sur la violence dans la famille

Obtenir de l’aide : Le Réseau canadien des maisons d’hébergement pour femmes

Prevalence of abuse and intimate partner violence surgical evaluation (PRAISE) in orthopaedic fracture clinics: a multinational prevalence study (The Lancet) (en anglais)

Global and regional estimates of violence against women (en anglais)

Fichier attachéTaille
FEUILLET D'INFO de l'ICREF Violence faite aux femmes_court.pdf503.61 Ko
FEUILLET D'INFO de l'ICREF Violence faite aux femmes_long.pdf668.06 Ko