Un projet financé par les IRSC vise à rapprocher les médias et le milieu de la recherche sur les politiques de santé

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Version imprimableVersion imprimable
Publication Date: 
lun, 2013-02-04

EvidenceNetwork.ca se présente comme une source d’information non partisane sur la santé au Canada destinée aux journalistes

par Rebecca Cheung

Publié par Troy Media le 3 février 2012

Rebecca Cheung

Tout récemment, la population canadienne a appris que les dépenses fédérales en matière de santé continueront à augmenter de 6 % par année d’ici 2016. Après cette date, le financement sera fondé sur la croissance économique, celle du PIB plus précisément.

Les débats entourant cette décision et ses répercussions promettent de soulever une foule de questions : l’effet du vieillissement de la population sur le système de santé; la hausse du coût des médicaments et de la technologie; l’accessibilité aux soins, parmi tant d’autres. Nous ne devons pas rater cette occasion de débattre d’un enjeu fondamental, et pour les médias, celle de nous renseigner adéquatement sur ce qui fonctionne ou non en matière de financement et de prestation des soins.

C’est en songeant à l’Accord sur la santé que Noralou Roos, fondatrice et directrice du Centre manitobain des politiques en matière de santé et professeure à l’Université du Manitoba, et Sharon Manson Singer, anciennement sous‑ministre au sein du gouvernement de la Colombie-Britannique et ex-présidente du groupe de réflexion des Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques, ont eu l’idée de mettre sur pied EvidenceNetwork.ca, un réseau non partisan doublé d’un site Web qui s’est donné pour mission d’établir des liens entre journalistes et experts des grands enjeux en matière de politiques de santé.

EvidenceNetwork.ca est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil manitobain de la recherche en matière de santé (CMRS). Il répertorie les noms, coordonnées, adresses électroniques et champs d’expertise de quelque cinquante spécialistes des politiques de la santé disséminés dans les centres universitaires du pays. Ceux-ci sont prêts à répondre aux demandes des médias et à fournir des données actuelles sur les grands enjeux touchant le domaine. 

De plus, le site présente des comptes rendus sur des questions controversées et met à la disposition des journalistes et de toute personne intéressée par le sujet des documents d’information susceptibles de les aider à saisir les enjeux, ainsi que des liens vers des articles et reportages récents.

Combler le fossé de l’information

Ayant toutes deux évolué dans les milieux gouvernemental et universitaire, Noralou Roos et Sharon Manson Singer ont relevé l’existence d’un décalage entre les données probantes touchant certains enjeux controversés en matière de santé et l’information factuelle transmise par les journalistes dans les médias. 

« En tant qu’universitaire, je trouvais que ce qui était rapporté dans les journaux ne reflétait pas les données scientifiques sur le sujet », raconte Noralou Ross, professeure en services de santé communautaire à l’Université du Manitoba. Plusieurs articles ne faisaient en effet que perpétuer certaines idées préconçues sur l’avenir et la viabilité du système de santé au Canada.

« Même si les données probantes abondent, elles sont rarement présentées de façon à ce qu’on puisse les comprendre », fait-elle observer.

EvidenceNetwork.ca est une source d’information conseillée par les journalistes et les professeurs des écoles de journalisme du pays, qui voient dans cette ressource un moyen d’amener les universitaires et les médias à collaborer efficacement.

« Le site sert non seulement de centre de formation et d’éducation sur les grands enjeux de la santé, mais également de plateforme où scientifiques et journalistes peuvent se rencontrer, discuter et échanger des connaissances », explique dans un courriel David Secko, professeur de journalisme à l’Université Concordia.

David Secko évoque les difficultés qui attendent les journalistes appelés à traiter des questions de santé : suivre l’évolution de la science; identifier les sources fiables; respecter les échéances; et composer avec les compressions budgétaires. EvidenceNetwork.ca espère pouvoir les aider à surmonter quelques-unes de ces difficultés.

Sharon Manson Singer, cofondatrice du site, affirme elle aussi que traiter des politiques de santé n’est pas toujours une tâche facile. « Souvent, l’information transmise au journaliste peut sembler convaincante, mais elle ne repose pas nécessairement sur des données rigoureuses. »

« Faire du bon journalisme, c’est savoir remonter à la source », résume Sharon Manson Singer. « Les journalistes – et les lecteurs – ne doivent jamais cesser de se demander si l’information qu’on leur présente est fiable. »

EvidenceNetwork.ca pourrait leur offrir un bon point de départ.