Governmental Body

Governmental Body

Le point de vue des femmes itinérantes

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Langue de rédaction de la fiche: 
Français
Auteur/Rédactrice: 
Danielle Laberge
Daphné Morin
Shirley Roy
Marielle Rozier
Éditeur: 
Santé mentale au Québec,
Édition: 
Volume 25, numéro 2, p. 21-39
Date de publication: 
automne 2000

Examine la mise en œuvre d’un processus d’inflexion de l’itinérance des femmes.

Support: 
En Ligne
Organisme: 
Centre d'excellence pour la santé des femmes - Consortium Université de Montréal

ONU Femmes

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand
Clientèle servits: 
Toutes les femmes
Type d’organisme: 
Governmental Body
Langue dans laquelle le service est offert: 
English
Français
Espagnol
Services offerts: 
Éducation / développement communautaire
Groupe de pression
Recherche
Élaboration de politiques
Défense des droits

Crée et juillet 2010 par l’Assemblée générale des Nations Unies, l’ONU Femmes est l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Numéro de téléphone primaire: 
1 212 906-6400
l'Adresse courriel: 
http://www.unwomen.org/fr/about-us/contact-us/general-inquiries/
l'Adresse URL: 
Numéro de télécopieur: 
1 212 906-6705
Adresse postale: 
304 East 45th Street 15th Floor
Ville: 
New York
Province: 
NY
Code postal ou américain: 
10017
Pays: 
États-Unis d’Amérique

Appel de propositions : Pour la santé des LGBT à toutes les étapes de vie

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand

Santé arc-en-ciel Ontario

Ottawa Marriott

Ottawa Ontario

20-23 mars, 2012

Pour la santé des LGBT à toutes les étapes de vie

 

Nouvelles rapports de Statistique Canada - Années potentielles de vie perdues chez les Indiens inscrits

Taille du texte: Normal / Moyen / Grand

Le numéro en ligne de mars 2011 de Rapports sur la santé contient deux articles sur les Années potentielles de vie perdues chez les Indiens inscrits:

«Années potentielles de vie perdues de 25 à 74 ans chez les Indiens inscrits, 1991 à 2001» présente des estimations des années potentielles de vie perdues de 25 à 74 ans parmi les Indiens inscrits vivant à l'intérieur ou à l'extérieur des réserves, fait état des causes de décès pour lesquelles les disparités entre les Indiens inscrits et les Canadiens non autochtones étaient les plus grandes, et examine les effets des facteurs socioéconomiques sur ces différences.

«Années potentielles de vie perdues de 25 à 74 ans chez les Métis et les Indiens non inscrits, 1991 à 2001» porte sur les années potentielles de vie perdues de 25 à 74 ans, selon la cause de décès, chez les Métis et les Indiens non inscrits, comparativement aux adultes non autochtones, et évalue l'influence des facteurs socioéconomiques sur les disparités dans les décès prématurés.

 

 

 

Syndiquer le contenu