Prendre soin de votre vagin

Text Size: Normal / Medium / Large
Printer-friendly versionPrinter-friendly version

Comment puis-je conserver une bonne santé vaginale ?

De nombreuses femmes s'interrogent sur l'odeur et les pertes vaginales et sur ce qui est « normal ».

Le vagin de chaque femme est unique. Bien que tous les vagins aient des caractéristiques communes, chaque femme a sa propre odeur et des pertes vaginales qui varient en quantité selon son cycle menstruel. Les vagins produisent des fluides en réponse à l'excitation sexuelle et l'activité physique. Il se peut que vous remarquiez dans votre sous-vêtement de petites taches blanches ou jaunâtres et une odeur distincte mais non désagréable. Ces manifestations sont normales.

Il est bien de prêter attention à ces signes et au cycle propre à votre corps. Lorsque vous savez ce qui est normal pour vous, vous pouvez détecter plus rapidement des changements qui peuvent survenir et consulter un médecin si nécessaire.

Comment puis-je éviter de développer une irritation vaginale ?

En général, vous pouvez éviter de développer une irritation vaginale en gardant la zone du vagin sèche et bien aérée. Pour ce faire :

  • Ne portez que des sous-vêtements en coton.
  • Changez de serviettes hygiéniques et de tampons régulièrement, au moins tous les huit heures.
  • Évitez d'utiliser des aérosols et des désodorisants vaginaux.
  • N'utilisez que des serviettes hygiéniques et des tampons non parfumés.
  • Explorez des possibilités autres que les serviettes hygiéniques et les tampons.
  • Enlevez votre maillot de bain ou vos vêtements de sports immédiatement après une activité.
  • Évitez de porter des vêtements serrés et des tissus synthétiques directement sur votre peau.
  • Essuyez-vous de l'avant à l'arrière après les mictions ou les selles.
  • Évitez les activités prolongées dans des conditions chaudes et humides, comme les saunas et les exercices aérobics.

Dois-je avoir recours à des douches vaginales ?

Les douches vaginales ne sont ni nécessaires ni recommandées, puisqu'elles peuvent perturber l'équilibre naturel d'acidité de votre vagin et augmenter le risque d'irritation. Une douche vaginale introduit de l'eau ou d'autres solutions dans votre cavité vaginale afin d'évacuer par rinçage les pertes ou le sang résiduel après les menstruations.

Votre vagin est un organe autonettoyant doté de ses propres substances protectrices. La façon la plus saine de nettoyer votre vagin est de le laisser se nettoyer lui-même. Lavez votre vulve (l'entrée de votre vagin) quotidiennement avec de l'eau tiède. Évitez d'utiliser un savon parfumé. Pour certaines femmes, l'utilisation de n'importe quel type de savon peut causer des irritations.

Certaines femmes se donnent une douche vaginale après une relation sexuelle dans une tentative d'éviter une grossesse ou des maladies transmises sexuellement. Les douches vaginales ne sont pas recommandées comme méthode contraceptive et peuvent pousser le sperme encore plus loin dans votre vagin. Elles ne réduiront pas non plus le risque de contracter des maladies transmises sexuellement.

Quels sont les autres causes de problèmes vaginaux ?

Les antibiotiques et certaines bactéries naturelles peuvent parfois modifier l'équilibre normal d'acidité de votre vagin. Le stress, la maladie et les changements hormonaux peuvent aussi rendre votre vagin plus sensible aux irritations. Les maladies transmises sexuellement et les infections aux levures peuvent être une cause importante d'irritation vaginale.

L'utilisation de méthodes de barrière comme les condoms et les digues dentaires chaque fois que vous avez des relations sexuelles peut réduire le risque de contracter des maladies transmises sexuellement. Prenez note que d'autres méthodes de contraception comme la pilule anticonceptionnelle, le diaphragme, le DIU, qui effectivement, réduisent le risque de grossesse de façon efficace, ne constituent pas une protection contre les maladies transmises sexuellement ou le VIH/sida.

Consultez votre médecin si vous avez l'un des symptômes suivants :

  • démangeaison;
  • irritation ou douleur;
  • sensation de brûlure lorsque vous urinez;
  • une augmentation des pertes ou la présence de pertes anormales;
  • enflure des lèvres;
  • saignement;
  • douleur lors des relations sexuelles;
  • odeur désagréable; ou
  • douleur abdominale.

N'essayez pas de diagnostiquer votre problème vous-même. Certains de ces symptômes peuvent être les manifestations d'une maladie qui doit être traitée, d'autres peuvent être mineurs. Votre médecin déterminera si vous avez besoin d'un médicament ou d'autres traitements. Si elles ne sont pas traitées, certaines manifestations d'une maladie peuvent causer des problèmes de santé futurs.