Les femmes des Prairies, la violence et les actes autodestructeurs