Les implants mammaires provoquent souvent des complications : le système de santé public fait les frais du suivi des chirurgies