Y a-t-il oppression des femmes francophones ?